Continuer presque comme avant

Alain

Nous sommes habitués à être plutôt actifs, il a fallu s’habituer et trouver un autre rythme.

Deux mois !!  Le 16 mars presque tout s’est arrêté : plus de cours de français organisé par le GREF aux migrants, plus de chorale, plus de visite d’amis et surtout plus de petits enfants !

Rapidement il a fallu s’organiser pour conserver un maximum de contacts, mais aussi profiter de ce temps inconnu pour faire d’autres choses.

Amateur de concert classique, je me suis régalé sur  YouTube, Arte concert etc. J’ai comblé un retard d’écoute, c’était bien !

Continuer la lecture de « Continuer presque comme avant »

Itinéraire bis

Delphine

J’ai vécu ce 15 mars comme une sortie de route. Cela faisait longtemps que je la cherchais, cette bretelle dissimulée. Et puis là, on s’est retrouvé sur l’itinéraire bis, tous ensemble et d’un seul coup. Au début on voyait encore les rendez-vous de notre vie « normale » défiler sur le calendrier. C’était un peu douloureux, surtout lorsqu’il s’agissait des spectacles des enfants, d’évènements qui n’auraient jamais lieu, dont nous ne garderions qu’un souvenir d’inachevé. Et puis au fil des semaines, les cases du calendrier se sont remplies de vide.

Continuer la lecture de « Itinéraire bis »

Pas question que le Covid 19 me prenne tout ça !

Mélanie

Les gens attendaient le 11 mai avec impatience, moi pas ! Je fais partie de ces personnes fragiles que le Covid 19 peut tuer ! Je suis atteinte de Mucoviscidose et greffée bi-pulmonaire depuis 2006 et je vais bien ! Je me bats chaque jour pour avoir une vie normale et profiter de ma fille et de mon mari.

Alors pas question que le Covid 19 me prenne tout ça !

Continuer la lecture de « Pas question que le Covid 19 me prenne tout ça ! »

Partage d’un scrabble géant

Henri

Pour nous les retraités, le confinement ce ne sont que des vacances, du temps libre  … On peut commencer une activité sans crainte d’être dérangé, on a du temps devant nous. On n’a plus d’activités (sportives, loisirs, associatives …) , ni d’engagements  qui rythmaient nos semaines : l’agenda est vide !

On reporte les rendez-vous urgents.

Continuer la lecture de « Partage d’un scrabble géant »

Heureusement, il y a tous les souvenirs

Sylvie

Mon père est décédé le 3 mai à l’hôpital au service pneumologie avec une suspicion Covid.

Un deuil est toujours difficile, mais là, cela a été affreux.

Nous avons été réveillés à minuit. Nous n’avions que jusqu’à 4 heures du matin pour voir le corps. La housse mortuaire est ensuite fermée définitivement et mise dans un cercueil scellé.

Continuer la lecture de « Heureusement, il y a tous les souvenirs »

Un arrêt un peu brutal

Anthony

Je n’aurais jamais imaginé vivre de tels moments, et pourtant, c’est arrivé ! Du jour au lendemain, la France s’est retrouvée confinée. Un arrêt un peu brutal pour moi, qui ai vécu des mois à un rythme effréné. 

Que retiendrai-je du confinement ? Un rapport au temps très différent. Des journées moins minutées. Le temps de la réflexion, de la lecture.

Continuer la lecture de « Un arrêt un peu brutal »

Une prison, même dorée…

Farid

Je suis marié et papa de 2 jeunes filles ados. Nous sommes tous les deux cadres de grandes entreprises, pouvions-nous  imaginer vivre pleinement heureux dans notre prison dorée ?  Une maison ancienne que nous terminons de rénover. Mais une prison, même dorée, reste une prison.

Et c’est dans ce contexte inouï que les relations humaines, les plus proches comme les plus anodines, nous paraissent avoir tant d’importance pour notre équilibre. La famille, les amis, le café du village.

Certaines de nos libertés sont perturbées et cela rappelle tant de combats que nos aïeux ont menés pour gagner ces libertés.

« Le monde d’après », s’il a lieu, sera fortement influencé par cette expérience, pour nous adultes comme pour nos enfants.

Continuer la lecture de « Une prison, même dorée… »

Un écran te sépare des gens

Coralie

Il est un peu fou ce monde où, assise sur un banc, tu te sens une criminelle

Où tu applaudis à ton balcon plutôt que  dans un théâtre

Où un écran te sépare des gens que tu aimes

Il me fait peur ce monde où quand tu dois croiser quelqu’un dans la rue, tu changes de trottoir

Si tu tousses, même dans ton coude, on te regarde, on t’accuse

Il est flippant ce monde où tu comptes  les minutes avant de rentrer chez toi, où tu ne te sépares jamais de ta montre

Continuer la lecture de « Un écran te sépare des gens »